La langue, organe important de la cavité buccale, sert tant à la déglutition, qu’à la mastication, à la gustation et au langage.

La surface de la langue est recouverte de 3.000 capteurs.
Elle permet ainsi de différencier le chaud du froid, un aliment dur/d’un plus mou, l’amer de l’acide, le sucré du salé…

La langue est l’un des organes les plus puissants du corps humain, avec 17 muscles qui la composent. La langue touche ainsi le palais 1.500 à 2.000 fois par jour, à chaque fois qu’on avale la salive.

La langue devrait être toujours vers le haut, aspirée vers le palais. Si la langue ne touche pas le palais, le bas du visage tire tous les muscles et la peau vers le bas, ce qui entraîne un affaissement. En fait, la langue ne doit pas seulement être touchée par le haut du palais, mais entièrement touchée. En d’autres termes, 1/3 du dos de la langue doit être touché vers le haut du palais à plat. Il ne devrait pas y avoir d’écart entre la langue et le palais, la langue soulève le crâne lourd et a une certaine tension dans les zones des joues. De cette façon, tu construis les muscles des joues, qui dorment généralement. La force de la langue doit toujours monter, pas descendre.

D’où l’importance de faire des séances de yoga du visage et de l’auto-massage qui l’accompagne, pour rétablir une fonctionnalité normale de la langue et ainsi moduler le visage pour remonter vers le haut ce qui est affaissé.